Épilogue d’un clash général !!!

569
0

Tout commence par un freestyle qui marque la fin d’une série de 6, le BWITI GANG CYPHER 7. Les trois rappeurs TRIS, RODZENG et BAK ATTAK ont comme d’habitude lâché des salves de punchlines assassines et cette fois certaines étaient ciblées et d’autres pas du tout mais elles ont toutes fait mouche apparemment.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre avec les réponses du COLLECTIF PEOPLE, les publications de HAFF Le Boss, la réaction du BGMFK dont le leader  MICKYR a attaqué en parallèle le rappeur CALEB pour une tout autre affaire… Et le BWITI GANG en rajoutera plus tard une couche avec Clash général.

Plusieurs poches de clash ont éclaté simultanément depuis quelques jours, et on a pu également assister aux piques saignantes entre N’DO-MAN et DRUGZ.

Le Clash a toujours été un exercice dans le mouvement hip hop du State en France en passant par l’Angleterre. On a eu justement aux USA le plus célèbre des clash qui opposait NOTORIOUS BIG et 2PAC et récemment PUSHA T et DRAKE, 50 CENT et JA RULE. En France le clasheur légendaire est sans doute BOOBA qui s’en prend à tout le monde de LA FOUINE à KAARIS et a ,tout dernièrement, balancé des piques contre MAÎTRE GIMS et DADJU. Le clash est dans l’ADN du Rap.

Au Gabon avant les évènements de ces derniers jours, de mémoire on se souvient du clash légendaire entre KOBA et SHAD’M dans les années 2000 et plus récemment celui entre TRIS et AMENEM qui a fait un tolet l’année dernière. Le public, acteur de tous ces événements, a donné un verdict selon sa préférence. Mais on avait jamais assisté à des excuses publiques comme celles que viennent de faire TRIS.

Pourquoi a-t-il demandé des excuses ?

Plusieurs théories se dessinent à l’horizon, la première c’est qu’il en marre de cette agitation et veut calmer les choses et la seconde est que ce dernier aurait subi de grosses pressions qui l’ont contraint à demander des excuses publiques. Et certains fans sont divisés à ce sujet.

D’où viennent ces pressions ?

En décortiquant ces excuses, on a comme l’impression de parcourir un communiqué de presse savamment rédigé et il semblerait ne l’avoir pas fait spontanément. D’où la théorie selon laquelle il y a eu des possibles pressions  qui peuvent provenir soit de son entourage, des personnalités visées dans les punchlines ou des éventuelles partenaires. Il faut savoir qu’en parallèle il y a plusieurs projets en cours et le plus important c’est de les concrétiser.

TRIS aurait-il, à contre cœur et pour sa carrière, cédé aux exigences du showbiz ?

C’est fort possible car Il faut noter également qu’il est en contact avec BOSS PLAYA qui a, semble-t-il, déjà shooté le clip de « Jauna Jauna » en Afrique du Sud. Tout ceci peut être lié de près ou de loin et donc par sagesse les excuses étaient de rigueur.

Et c’est le moment où YVY REALKILLAH décide de riposter tout en sachant que TRIS ne répondra pas à ses attaques ni à ses exigences qui sont « des excuses personnelles ». Hormis les « pressions » TRIS se serait excusé pour mettre fin à ce clash général afin de passer à autre chose.

YVY REALKILLAH en revanche est dans son droit de balancer aussi un freestyle à charge car on attend sa réponse depuis kala kala… Pour certains il aurait dû réagir du tic au tac et non attendre les excuses et pour d’autres l’action vaut mieux que les paroles.

Est-ce YVY REALKILLAH qui va mettre la punchline de fin ?

Peut-être, mais si cela se passe, ce ne sera pas TRIS qui répondra mais ses complices et là « attention aux dégâts »…

Merci pour ce clash général, le game doit bouger !!!

Waze love

Donne ton avis

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here