Les samples dans le hip-hop gabonais !!!

223
0

 Il existe plusieurs préjugés sur le hip-hop. L’un d’eux serait que cette musique soit née de la contestation, d’un mouvement social. C’est à nuancer, ce qui a construit le genre, c’est sa capacité à absorber, par des procédés artistiques, techniques et technologiques, les autres styles musicaux, via le sampling. C’est dans son ADN et les premiers sons hip-hop sont issus du sampling des musiques telles que le blues, disco etc…

Un sample (échantillon en anglais) est une partie d’un morceau que l’on rejoue en boucle pour composer une musique (beat), il est particulièrement utilisé dans la musique hip hop et électronique. On peut utiliser un appareil appelé sampleur pour exécuter cette technique, mais aujourd’hui plusieurs logiciels de création musicale nous permettent de faire du sampling en découpant la partie du morceau qui nous intéresse.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire parler de ce qui se passe au Gabon, on va citer quelques exemples de la culture hip-hop :

« I’ll be Missing you » (1997) de PUFF DADDY est un sample du titre « Every Breath you take » du groupe THE POLICE (1983)

« Ready or Not » (1996) du groupe FUGEES est un sample du titre « Boadicea » d’ENYA (1987)

« Pitbull » (2006) de BOOBA est un sample du titre « Mistral gagnant » de RENAUD (1985)

« Laisse pas trainer ton fils » (1998) de NTM est un sample du titre « Ali’s Thème » The Greatest (1977) et c’est SULEE B WAX à la prod.

Au Gabon les premiers rappeurs kickaient sur des face b car à l’époque, dans certains album en vynil ou cassette, il y a avait toujours un ou deux beats en bonus. Donc les artistes se servaient directement de ces musiques pour faire leur sons.

Les premiers beatmakers par défaut étaient les responsables des studios d’enregistrement qui composaient déjà des musiques pour la variété donc ils ce sont adaptés aisément pour faire des musiques hip hop.

C’est peu après qu’apparaissent les beatmakers dont les plus connus de l’époque étaient sans doute DOUBLE P ( SIYA POSSI X), M16 aka LORD EKOMY NDONG ( MOVAIZHALEINE) ou encore TAT KOMBIL aka DA SKOMB ( RAABOON) et DEXTER aka MASSASSI ( HAY’OE) dans les années 90.

Et plusieurs d’entre eux ont été formé chez STOWELL DIPAKWET, un acteur culturel de l’époque qui travaillait au CCF. Les archives sur cette profession étant assez rare, il existe évidemment d’autres précurseurs du beatmaking au Gabon, on prendra le cas de LESTAT qui a composé la collaboration « Nayambingui » par exemple.

DOUBLE P est l’un des premiers sinon le premier beatmaker gabonais à user des samples traditionnels et c’est de lui que LORD EKOMY NDONG (LEN) tient cette fibre nationalisme de la composition musicale. Et plusieurs Beatmakers de la nouvelle génération ont suivi ce chemin en samplant la vieillerie musicale gabonaise ( traditionnelle ou variété):

17. « Aux chose du pays » de MOVAIZHALEINE qui est un sample de PIERRE CLAVER AKENDENGUE (PCA) prod par LORD EKOMY NDONG.

16. « Lettre au président » de LESTAT qui est aussi un sample PCA prod par LORD EKOMY NDONG.

15. « La révolution du nkumu » d’O-MWANA qui est un sample du titre « Secret d’amour » d’OLIVER NGOMA prod par DYM KILLAZ.

14. « Vol’e ma » de DO feat. SINISH O qui est un sample d’ANDRÉ PÉPÉ NZE prod par CHRIS DA CRAZY.

13. « Gabao » de FANKAM (Rappeur camer) qui est un sample du titre « Je t’invite » d’ANNIE-FLORE BATCHIELLILYS prod par DYM KILLAZ.

12. « Le boucher » de CELIO feat. BA’PONGA qui est un sample du titre « Le boucher » de MACK JOSS prod par CELIO.

11. « Iboga poètes » d’O-MWANA, JAY K et KRUGAH qui est un sample « Okouyi » prod par DON DOA.

10. « Real Africa » d’ISH ( ISMAEL SANKARA / Burkina-USA) qui est un sample d’AFRICANDO Prod par HOKUBE.

9. « Bienvenue » de STILL FREEZLE (Rappeur camer) qui est un sample du titre « Panthère a pleuré » de FRANCOIS NGWA prod by DYM KILLAZ.

8. « Retour à la source » de KING SHADM OVONO qui est un sample de PIERRE CLAVER AKENDENGUE prod par JOHN LUCA.

7. « Lost Tribe » d’ISH ( ISMAEL SANKARA/ Burkina-USA) qui est un sample IKOKU prod par MIKE MEF.

6. « Etam » de KRUGAH et N’DZOKA qui est un sample du titre « Me Nto Oya » de STÉPHANIE AFENE prod par Y2G.

5.« Mon Drapeau » de LESTAT feat. LORD EKOMY NDONG qui est un sample du titre « NKombe » d’YVES DELBRAH prod by LORD EKOMY NDONG.

4. « Gabon d’abord » d’O-MWANA Feat. UNDREAD FOR CENT qui est un sample de PCA prod par DYM KILLAZ.

3. « Amone » d’ENCHA’A feat. EDINGO qui est un sample/Reprise d’EDINGO qui est un son des années 80.

2. « Mario » NG BLING, TRIS et BA’PONGA qui est un sample du titre « Mario » du chanteur congolais FRANCO LUAMBO MAKADI prod par CHRIS DA CRAZY.

1. « Aux choses du pays pays là » de TRIS qui est une reprise du titre « Aux choses du pays » de MH prod par LORD EKOMY NDONG.

Plusieurs autres samples existent, ici on a ajuste pris un « échantillon » parmi des centaines !!!

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here