Clash: CHRIS DACRAZY et KRYSTAL KILLER se tirent à boulet rouge !!!

593
0

KRYSTAL KILLER et CHRIS DACRAZY sont deux rappeurs et beatmakers imments de la scène hip-hop gabonaise. L’un officie du côté de Libreville et à sorti plusieurs singles et freestyles sans compter les productions pour les artistes tels que BAPONGA, TRIS ou encore SIR OKOSS. L’autre rap du côté de la France depuis belle lurette, on le reconnait grâce à son style particulier et original, il a aussi produit pour plusieurs rappeurs gabonais dont SIR OKOSS également.

Pourquoi ces deux artistes se clashent-ils sur les réseaux sociaux ?

Tout commence par une publication aujourd’hui de CHRIS DACRAZY, ce dernier s’interroge sur la carrière des artistes gabonais de la diaspora qui s’intègrent pas dans le game français mais font de la musique pour le pays étant là bas. Son questionnement est pertinent. Pourquoi les rappeurs gaboma ne persent-ils pas dans l’hexagone ? Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en ligne de compte et le débat est ouvert.

Il va sans dire que ce post a fait des émules sur la toile et plusieurs personnes ont réagi à cette attaque perpétrée par CHRIS DACRAZY en l’encontre de nos Rappeurs gaboma de Mbeng. Et parmis les personnes qui ont réagi, se trouvait KRYSTAL KILLER (très remonté) qui a directement répondu à DACRAZY via une publication.

KRYSTAL, le rappeur boma de la diaspora indigné par les écrits de son paire DACRAZY résident à LBV a renchéri sur un autre post enfin de mettre un punch à son interlocuteur en balançant des piques.

Et toujours dans l’optique de se faire entendre par rapport aux ecrits de CHRIS DACRAZY, KRYSTAL KILLER en rajoute une couche supplémentaire.

CHRIS DA CRAZY n’en démord pas pour autant il tire de nouveau une salve pour confirmer les propos tenus dans son premier post.

Ce jeu peu encore durer longtemps sur le net car chacun viendra mettre son grain de sel dans ce qui apparaît désormais comme un clash.
Et si c’est le cas, il suffit de régler ça avec un micro sur un beat de leurs propres compositions.

Wait and see

Donne ton avis

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here