CALEB nous entraîne dans son « Paradoxe »

28
0

CALEB nous a entrouvert une fenêtre sur sa perception anticonformiste de la vie qui lui parait régis par des codes aussi contradictoires les uns que les autres, avec une retranscription imagée et sonore de sa reflection qui vient en complement des modes formels de la communication humaine et va au delà de leurs limites.

CALEB se fait donc vecteur du « Paradoxe » humain pour nous permettre de l’appréhender d’un point de vue divergent de l’accoutumé. L’originalité de la réalisation de son clip est à prendre en exemple et ne pouvait que diverger des standards pour rester fidèle au titre. Bref POWER HOUSE a encore frappé.

Donne ton avis

Jeune passionné de hip hop, il met sur papier son avis à propos des sujets liés à la culture urbaine.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here