Don’zer : l’inspiration de la nouvelle génération hip hop?

646
0

C’est en 2017 que sort le Banger « Goudronier » du jeune rappeur gabonais Don’zer

Dès sa sortie ce titre a commencé à tourner dans tout le pays et les coins chauds de la capitale Lbv. Le son circule de téléphone en téléphone et ses paroles deviennent connues de tous. On s’étonne de voir les filles comme les garçons, les jeunes comme les plus âgés reprendre ce son en cœur.

Goudronier est un genre d’Ovni dans l’univers du rap gabonais, il a créé une sorte de nouvelle tendance dans le game car plusieurs artistes l’ont pris comme référence et base de départ pour leurs sons.

Ainsi on a pu voir fleurir plusieurs nouveaux titres ayant pour référence le son Goudronier, ces sons ont simplement pris pour titres des mots issus de Goudronier. C’est le cas des titres Kemeka de Yolino, Massama de Ng Bling ou Tina, Dadado de DJ Codjazze, Bordelle de Z’one ou de Rr Swiss feat. Darryl Stylight x Black G x Den-G x Monster G.leez ou encore des caciques Kifra-L, Cobolo de Slr Sossa, de Kell’z ou encore de Saint John’s…

À part les titres cités au dessus, il en existe plusieurs autres du genre employant dans leurs lyrics certains mots et codes issus du titre matrice Goudronier.

Don’zer, avec un style atypique et un langage du « Madouaka », a su conquérir le public et c’est fort de ce succès qu’il peut dorénavant voyager pour des shows à l’intérieur du pays mais aussi à l’extérieur. Avant lui, on a pu découvrir des rappeurs comme Tempête du Désert ou El Kenio Mendez qui ont apporté un style original et natif du pays.

Peut-on alors déclarer sans risque que « Goudronier » est le nouveau classique du Rap gabonais ?

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here