ELSZY de MIMBIASSE relève le défi du freestyle confinement de JAE MAF

196
0

Les femmes sont à l’honneur cette fin de semaine. Avec la journée internationale de la femme, elles sont ainsi mises en valeur malgré le confinement. C’est fort de cette célébration qu’elles se sont invitées ce weekend au concept freestyle confinement du rappeur JAE MAF.

Lancé il y a quelques jours, les participants au concept n’étaient en majorité que des hommes. ELSZY BELLA, l’une des jumelles du groupe MIMBIASSE, a décidé d’entrer en scène cette période propice en nous lâchant un freestyle de taille en langue Fang, elle représente Cocobeach dans le G1 (Estuaire).

ELSZY BELLA débute les scènes au club d’anglais au Lycée puis forme en 2000, avec sa sœur, le groupe The twins jumelle en Anglais. Elle affine son talent de rappeuse avec le jumelage de la langue Fang et l’Anglais et crée le concept IBOGA RAP tiré de la culture de ses origines Fang, le rite Ombiri-Elibabongui et le Gabon terre de l’Iboga sont ses  sources d’inspiration.

En 2003, après l’obtention de son BAC, elle s’envole pour le Sénégal où elle continuera sa passion en participant à plusieurs festivals et projets dont le FESTIVAL  AFRIKAKEUR en 2006, ou encore à plusieurs soirées gabonaises et africaines.

De retour au GABON, elle sort avec sa sœur MIRES NZOUA pour le compte du duo MIMBIASSE (Jumelle en Fang) des titres tels que « Si ye dzô » feat. RODA N’NO et « Iboga Rap » sans compter plusieurs autres titres dont la participation au freestyle « Okulu all stars » de ST JAAZ en 2017 ou encore le projet « hommage à Mama DEDE » en janvier 2020.

Aujourd’hui, elle revient en tant que première femme à participer au freestyle confinement du rappeur JAE MAF. Elle a fait une entrée remarquable car à la différence de ses prédécesseurs, ELSZY a choisi un instrumental typiquement gabonais issu de la discographie du rappeur et producteur LORD EKOMY NDONG.

Donne ton avis

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here