Le Débrief: BARBARRY analyse les sorties de la semaine (24-30 Mars)

127
0

Salut, ici votre nouveau chroniqueur préféré (Lol). Je reviens faire la tâche plutôt risquée d’analyse des sorties de la semaine sur la plateforme. Si vous vous demandez en vertu de quoi je me permets, je dirais en tant que mélomane qui a fait un peu de Rap plus jeune et passer assez de temps devant FL Studio pour avoir un brin d’oreille musicale.

Nous allons passer au peigne fin ­6 titres qui ont été publiés du 24 au 30 mars sur WazeMusic et l’analyse se fera, évidemment, selon ma perception des différentes sonorités.

1. BA’PONGA – Le Gaboma

J’ai bien aimé le titre « Le Gaboma » de BA’PONGA, le grand a fait un bel effort d’adaptation à l’AfroTrap, le beat est lourd et ses battements afros nous font voyager dans les anciennes colonies portugaises ; le tout agrémenté par des mélodies électros et spatiales. La plume est un peu tirée par les cheveux dans certains passages mais je pense que c’est fréquent avec des rappeurs d’une certaine génération qui s’essaient à la Trap (c’est même pourquoi j’écoute moins des MÉDINE et des KERY JAMES maintenant).

Le message semble personnel de prime abord. Mais si j’ai bien compris, il affronte la critique en affirmant fièrement qu’il est Le Gaboma, une façon de mettre en lumière la force de caractère que le gabonais devrait avoir (Cool). C’est une subtilité syntaxique qui n’est pas donnée, je pense.

2. GAINDÈBOMA – Ombalo

GAINDÈBOMA a sorti un concept intéressant dans « Ombalo » en reprenant une mode que KERO SKAR a lancé (dans Bébé on rentre). La partie du : « donc si je comprends bien tu as écrit un son sur une go que je viens à peine de te présenter » m’a bien fait marrer (Belle imagination lol, on dirait les choses des films des studios Marvel).

Mais c’est dommage que ce soit fait sur un beat autant tagué. En plus, son flow mi rappé mi chanté révèle un soupçon de retenue dans la voix et la fille au refrain ne m’a pas vraiment emballé (les backs de Desiigner n’y changent rien). En gros, ce projet a été bien pensé dans le fond mais la forme laisse à désirer.

Je donnerais un bonus sur la vidéo qui est bien faite dans l’ensemble avec une image propre et des sites bien choisis. Mais ce que je ne comprend pas souvent dans les clips du pays c’est pourquoi on fait des ballets de danse si on doit changer d’image avant même qu’un danseur ne finisse son pas, ça bouge à tout moment et c’est déroutant.

3. GARÇIN LAGAÇANT – Le Vent de Mars

Si freestyle signifie succession de métaphores alors je valide « Le vent de mars » de GARÇIN LAGAÇANT même si je ne comprends pas trop ce titre. J’ai un peu du mal avec la vibe du frangin que je trouve souvent sur jouée mais il faut reconnaitre qu’il y a des allusions assez agaçantes dans ses lyriques (Lol, SHAN’L et le BWITI GANG vont apprécier).

Ce que je valide moins c’est le beat, sans vouloir me vanter, je ferais beaucoup mieux sur FL Studio. C’est super Basique, je m’explique : en m’amusant à imaginer comment ça été fait je dirais que la Brasse et la Basse ne sont pas très loin dans la banque son de Nexus et je n’aurais pas choisi ces claps vintages, ni cet effet de mixe qui sert de transition aux mesures mais bref je ne suis pas un expert.Ce n’est qu’un avis personnel parmi tant d’autres.

Sinon je retiens la bonne humeur dans le clip (la route des PK là rend vantard hein !!!) ; la beauté dans la simplicité de sa réalisation sans extravagance. C’est une vidéo urbaine dans le sens propre du terme et la fin de la vidéo,chez le coiffeur, est assez marrante.

4. SHEGUEY DARDAR feat. EJAY – Comète

La constellation de superlatifs de SHEGUEY DARDAR intitulée «Comète » ne m’a pas laissé indifférent. Belle technique, sans forcer en mode j’suis même pas à 30%. Le texte est riche de références au sport, au cinéma et autres…On a le gout de kiffer jusqu’à l’arrêt complet du son (aka ma chérie c’est trop court…). Le refrain narguant d’EJAY rajoute une touche fun à la fin et tout le monde est content.

5. BOLYVELLY – Ça va aller

BOLYVELLY est un gros potentiel. Je pense sincèrement que pour lui « Ça Va Aller » dans la musique s’il continue sur cette lancée. Soit il est précoce car ce titre est mature par son message et sa réalisation, soit il est bien encadré. Sans être un expert des cordes vocales, ça me suffit de l’écouter sans que mes oreilles ne le trouvent désagréable.

L’autotune a été bien dosé et le message est clairement perceptible, la vidéo est belle avec de belles prises de vue aériennes ; le jeu des acteurs est réaliste et illustratif. J’aime les slow-motions dans les clips donc j’ai été bien servi, je lève mon pouce pour la réalisation. Je n’ai plus qu’à le féliciter. Seul bémol, le beat est une face B déjà utilisée par plusieurs artistes au pays.

6. MISTER LP feat. DR FEELING – Le Temps

J’aurais pu demander sa main au beat du son « Le temps » de MISTER LP et DR FEELING, si c’était une femme, il est céleste comme je les aime. Je suis moins fan du rappeur. Je trouve son flow basique malgré une plume intéressante par moment. Il doit encore travailler son articulation et son souffle. Le chanteur par contre a fait le taf dans son style.

Donne ton avis

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here