Le saviez-vous ? Maât et Ekomy Ndong ne portaient pas ces « blazes » au tout début !!!

601
0

Ils ont écrit leurs noms en lettres d’or dans le mouvement Hip Hop gabonais. Le groupe MAUVAIZHALEINE composé de Lord Ekomy Ndong et Maât le Seigneur Lion, ce groupe de rap n’a jamais laissé filtrer les anecdotes sur eux. Cette semaine nous allons nous pencher sur le cas de ce crew emblématique.

Au début , les membres du groupe MAUVAIZHALEINE avaient des blazes (surnoms) différents de ce qu’on connait aujourd’hui. En effet, Maât Le Seigneur Lion au départ avait pour blaze « Kriminel » mais son comparse Lord Ekomy Ndong (appelé M16 à l’époque) n’appréciait guère ce blaze. Il l’exhortait de le changer mais ce dernier y tenait comme la prunelle de ses yeux.

Ainsi, lors d’un concours de rap (au début des années 90 à la patinoire le Rolls de Libreville) sponsorisé par la radio RFI et d’autres mécènes, les finalistes eurent un entretien avec les journalistes de RFI.

Au cours  de cet entretien les artistes étaient tenus de se présenter et c’est pendant l’interview du MH que M16 coupa court au sujet de son acolyte en disant : « lui c’est Mat » qui vient probablement de Martial, le prénom de Seigneur Lion (de son vrai nom Yvon-Martial Moussodou-Mam). Et c’est depuis ce jour  que « Kriminel  » devint « Maât » et plus tard Maât Le Seigneur Lion. On imagine bien que ce dernier ne regrette pas son ancien nom de scène.

Et Lord Ekomy Ndong quant à lui n’est pas en reste car au départ tous ses potes le surnommaient « Alino » diminutif d’Alain ( le prénom de ce dernier) et il avait choisit pour blaze Threat P ( P comme Pierre Alain, le prénom complet de l’artiste.

La légende raconte que c’est pendant les émeutes au début des années 90 qu’Alino fut baptisé M16 ( il aurait ramassé une douille de balle dans la rue qu’il transforma en pendentif), mais c’est probablement la sortie du groupe Kris Kross (composé de Mac Daddy & Daddy Mac) à cette période qui est à l’origine du surnom de M16 : le Mac étant un pistolet semi-automatique. Et c’est bien plus tard qu’il se fit appelé Lord Ekomy Ndong.

Donne ton avis

Acteur social, passionné des langues , des cultures urbaines et des Technologies de l'Information et de la Communication.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here