LEXICAL FLO:«J’arrive à payer mes factures avec la musique»

286
0

Né en 1997, c’est à l’âge de 12 ans que LEXICAL FLO se lance dans la musique, et en 2014 il entre en studio pour enregistrer son premier titre intitulé « Dingue de lui » en collaboration avec LIL DIOR.

Mais c’est en 2015 que le public le découvre vraiment avec un cover titré « La Go là aime le vin » dont le clip, qui cumule plus de 130 000 vues, voit la collaboration du groupe de danse MABÉ CREW. La même année l’artiste de la structure Gabao Vibes enchaine avec le hit « Bébé Ndoss » là encore un petit succès avec le clip qui sort en 2016.

Et justement 2016 est une année charnière pour LEXICAL FLO il empile les prestations dans tout le pays, devient l’ambassadeur jeune 4G+ de GABON TELECOM puis arrive avec les singles « Scanner » et « Fais bisou ».

C’est en début 2017 que sortent les clips de ses deux derniers singles et peu après il fait son Kongossa sur le titre « On m’a dit ». En parallèle, l’artiste lance le concept « Lexical Flo Session » avec des titres comme « Les femmes vont me tuer » ou encore « Petit Vélo », il ne s’arrête pas là pour autant car l’artiste s’érige aussi en défenseur dans la lutte contre le cancer du sein avec le titre « Le cancer n’est pas une fatalité ».

Pour cette année 2018, l’artiste nous a dévoilé le clip « Poupina » il y a près de 2 mois déjà, et aujourd’hui il revient avec le single « Fais-moi Mouak » ; il nous en parle dans cet entretien.

WAZEMUSIC : Bonjour LEXICAL FLO merci de nous encorder cet entretien, qu’est-ce qui te motive tant dans la musique ?

LEXICAL FLO : bonjour à vous aussi c’est toujours un plaisir de pouvoir m’exprimer une fois de plus sur WazeMusic. Pour parler de ma motivation dans la musique je vous répondrais en vous disant que la musique c’est d’abord une passion pour moi. Issu d’une famille de choristes, j’ai grandi dans cet univers.

WAZEMUSIC : Après « Poupina », aujourd’hui tu nous reviens avec un nouveau single intitulé « Fais moi Mouak », ce dernier single est-ce la suite de « Fais bisou» ? Dis-nous tout.

LEXICAL FLO : Mdr !!!  C’est vrai que ce sont des termes un peu similaires mais je les ai abordé différemment. Vous savez   « Fais bisous » c’était pour valoriser la femme africaine de manière générale et « Fais Moi Mouak » c’est pour passer un message à toutes les titulaires en leur disant de toujours prendre soin de leurs hommes, ce n’est pas parce que vos hommes sont toujours dehors avec des potes ou des Tchiza que vous allez les délaisser lorsqu’ils rentrent en case.

Elles ne doivent pas perdre de vue que ce sont elles qui portent le brassard (bague de mariage) donc peu importe le temps passé dehors ils finiront toujours par rentrer en case.  « Les go ne laissez pas les Tchiza gagner du terrain en mettant vos hommes aux petits oignons. »

WAZEMUSIC : En ce moment tout le monde se verse dans un style dit « Goudronier », peut-on espérer te voir dans ce style, et qu’en penses-tu de cette tendance ?

LEXICAL FLO : Pour ma part, la musique c’est une question d’inspiration car ceux qui se sont lancés dans le style « Goudronier » je ne vais pas les condamner, et  je valide la tendance tant qu’elle est porteuse de message  comme je l’ai fait dans le titre « Bébé Ndoss ».

WAZEMUSIC : A te voir chanter on a comme l’impression que ton potentiel n’est pas assez exploité, quelles stratégies ton label et toi mettez vous en place pour nous sortir un hit incontestable ?

LEXICAL FLO : Mdr… LEXICAL FLO s’inscrit dans la durée et ne court pas derrière les hits. J’ai sorti plusieurs single dans l’optique de conquérir mon public sur le plan national chose qui a été faite à 80%.

Par ailleurs, j’en profite pour dire à mes fans que je suis entrain de finaliser mon EP intitulé « Rêve de Gamin » dont le titre « Fais Moi Mouak » est extrait, et c’est prévu pour début 2019. Tout ceci afin de livrer un projet conséquent à portée internationale avec des thématiques et des mélodies variées qui, croyez-moi, feront bouger l’Afrique.

Les stratégies mise en place par le label GABAO VIBES dont je suis sociétaire sont orientées en fonction des objectifs fixés. Je tiens quand même à rappeler que LEXICAL FLO ne vit que de la musique en étant propriétaire du studio d’enregistrement STAR MUSIC ENTERTAINMENT , beatmaker  et artiste aujourd’hui ambassadeur jeune 4G+ de la maison de téléphonie mobile GABON TELECOM.

Pour vous dire que mon équipe et moi ne courrons pas car nous nous inscrivons sur le long terme et non sur le court terme. Vous êtes bien placé pour connaitre le nombre d’artistes qui ont commencé à briller au même moment que moi mais dont on ne parle plus aujourd’hui.

WAZEMUSIC : En parlant de ta passion pour la composition musicale et de ton métier d’artiste, comment concilies-tu les deux activités ?

LEXICAL FLO : Déjà pour moi c’est un avantage car la musique est une œuvre de l’esprit. Le fait d’être également compositeur me permet de facilement mettre en musique ce que je veux retransmettre dans mes chansons. Mais aussi cela fait que je sois toujours plongé dans l’univers musical ce qui m’emmène à toujours proposer quelque chose à mon public.

WAZEMUSIC : Le beatmaking est un métier qui paye bien au pays ?  Et quels sont les beatmakers du moment que tu regardes avec intérêt ?

LEXICAL FLO : Le beatmaking commence à avoir ses lettres de noblesse au pays. Honnêtement je ne vais pas dire que ça paye à 100 % mais j’arrive à payer mes factures. Au Gabon les beatmakers que je regarde avec intérêt sont PSYKO et OWONINIOH que vous retrouverez d’ailleurs dans mon EP.

WAZEMUSIC : Quel est l’événement le plus marquant de ta carrière ?

LEXICAL FLO : L’évènement qui m’a le plus marqué dans ma carrière c’est l’enregistrement live de l’émission « Couleurs tropicales » avec CLAUDY SIAR.

WAZEMUSIC : Comment peut-on rencontrer LEXICAL FLO, il zone dans quel « kwat » et qui sont ses éléments ?

LEXICAL FLO : Pour rencontrer LEXICAL FLO c’est un peu difficile parce que j’ai grandi dans des conditions ou je ne sors pas trop de chez moi donc il y a peut-être que dans les prestations et quand je vais à un rendez-vous d’affaires ou rendre visite à la famille que l’on peut espérer me voir. Je réside à ANGONDJE.

WAZEMUSIC : C’est quoi le concept « Le Gaboma est mal kinda» ?

LEXICAL FLO : Le concept « Le Gaboma est mal kinda» c’est tout simplement pour dire que quand un gaboma décide de faire quelque chose par lui-même, il le fait toujours bien et cela finit toujours par porter des fruits peu importe le temps.

WAZEMUSIC : Merci Nda, ton mot de fin ?

LEXICAL FLO : Comme mot de fin, je vais tout simplement demander au public de se préparer à revivre les émotions fortes avec l’artiste LEXICAL FLO car il y a son EP intitulé « Rêve de gamin » qui sera bientôt disponible.

Mais aussi de s’abonner à ma chaine YouTube et de liker ma page Facebook afin d’être à jour sur mon actualité car Le gaboma est mal kinda. Je tiens également à remercier WazeMusic pour cette interview big up à vous.

Donne ton avis

Acteur social, passionné des langues , des cultures urbaines et des Technologies de l'Information et de la Communication.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here