MARELESS s’en prend explicitement à L.Y STYLL

414
0

La petite guéguerre entre les deux rappeuses est entrain de prendre forme apparemment. Ce qui semblait être une simple comparaison au départ, vu le talent et la technique lyricale des deux consœurs, se transforme en véritable confrontation dont MARELESS en est l’auteure avec des pamphlets lancés de façon claire.

En effet, la rappeuse de MAPANE LIFE STYLE balance de véritables piques à l’encontre de sa désormais rivale L.Y STYLL via plusieurs posts Facebook que l’on peut lire sur son mur. La rappeuse impétueuse des PK s’en prend ouvertement à la carrière de la Queen L.Y.

Avec une certaine audace et ironie, MARELESS se met au sommet de la pyramide du rap gabonais en signifiant qu’elle n’est en aucun cas effrayée par celle qu’elle appelle affectueusement « Votre Rappeuse » rien que ça. Mais que s’est-il passé pour que cette rappeuse assez réservée puisse sortir de ses gonds pour venir s’attaquer à L.Y STYLL de façon voilée et sans jamais citer de nom?

MARELESS enfonce le clou dans sa dernière publication en donnant carrément des notes au couplet de L.Y dans les BGC S02E04. D’après notre lecture MARELESS verrait son challenger comme une rappeuse dépassée et hors circuit. . . On a l’impression que la jeune rappeuse démande à son ancienne  de passer le flambeau. Et d’un autre côté elle balance une pique comme quoi L.Y a vécu artistiquement dans l’ombre de KÔBA BUILDING.

La rappeuse sur qui tout le monde jure dorénavant, fait-elle une grave erreur en s’attaquant à un gros poisson comme L.Y STYLL. Est-ce par excès de zèle et de confiance? Apparemment c’est pas demain la veille qu’on verra le featuring tant espéré par BAK ATTAK.

Aux dernières nouvelles HOFFMAN et MARELESS auraient débarqué à URBAN FM en direct pour clasher LY STYLL qui y était invitée et c’est parti en cacahouète.

Retrouvez MARELESS sur Facebook (ici)

 

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here