MICKY R du BGMFK : «Booba est venu mettre le sceau final».

696
0

WAZEMUSIC : salut Micky, l’idée de passer du Rap à la chanson a engendré des hits tels que Mwana popi ou encore Malembe. Pourquoi ce changement de style ?

MICKY R: Hello, je pense que ceux qui connaissent l’artiste savent que ce n’est pas ma première tentative de chant. Je l’ai toujours fait, ce n’était pas assumé, mais cela a toujours fait partie de moi. J’ai écrit des refrains que d’autres ont chanté ensuite. Aussi, je pense que le support doit pouvoir s’adapter au message ; c’est ce format là que je suis.

WAZEMUSIC : Et d’où te vient le déclic ?

MICKY R: Le déclic vient de plusieurs gros coups dans ma vie et situations personnelles, le déclic nait du chaos. D’ailleurs, Mwana popi, malgré son instru joviale, a un message de fond qui reflète la confusion dans laquelle je me trouvais.

WAZEMUSIC : Félicitation pour Malembe et l’exposition du clip sur OKLM de Booba, Comment le crew a accueilli cette initiative de l’artiste français ? Avez-vous senti une différence entre l’avant et l’après OKLM ?

MICKY R: Merci beaucoup, Malembe en lui-même a crée la différence. D’aucuns, tels que Pit Baccardi ou Aubameyang avant lui, avaient déjà pris les devants et avaient « co-signer » le titre sur la toile. Malembe nous a fait rentrer sur des chaines que l’on n’attendait pas (Mis à part TRACE et Bblack qui nous avaient donné une chance au préalable). On a ainsi eu MTV (East, Base, Idols), BoomTV, RTi2 et A+ (canal+) très prochainement.

Avant la déferlante de Booba, nous étions déjà sur sa TV. Troy avait exploré cette voie là et c’était déjà un acquis. Lors d’un échange entre la Star française et un de nos proches, il était ressorti qu’il avait déjà écouté et mis sur sa TV car il était, selon lui, « dans le turfu ». Il a fait un screenshot lors du passage, le reste de l’histoire vous le connaissez, instagram et internet prend le relais.

Le groupe l’a pris comme une baffe, il s’agit du boss du Rap Game, une légende pour beaucoup, le symbole de la longévité et de la puissance. Se faire adouber de la sorte ça fait plaisir. Tout ça pour dire qu’il y avait déjà une différence dès la sortie du titre, Booba est venu mettre le sceau final.

WAZEMUSIC : T’es le leader du BGMFK, quelle est la particularité du groupe et de chacun de ses membres ?

MICKY R: On est là jusqu’à demain avec cette question. Je pense que BGMFK c’est un melting pot. Je ne saurais réellement définir les particularités parce qu’on évolue devant vos yeux, sinon vos oreilles. La vérité ce que le produit final n’est que la face visible de l’iceberg car dans les coulisses, le Game est tout autre.

WAZEMUSIC : Vous êtes le meilleur groupe du pays, quel est finalement l’astuce pour parvenir à ce stade ?

MICKY R: Le Meilleur groupe jusqu’à ce que le public veuille entendre autre chose. Donc je pense qu’une opportunité s’est enfin présentée pour que nous puissions proposer quelque chose de différent ; et c’est en train de prendre forme, une belle forme. Astuce je ne sais pas. Pour ma part, ça fait 10 ans que je charbonne.

WAZEMUSIC : Votre dernière actu c’est SYSTEM, la mixtape avant l’album TSAR, peux-tu nous en parler un peu plus ?

MICKY R: SYSTEM n’est pas un projet quelconque que l’on balance tout juste avant de sortir l’album. SYSTEM est le codex ou encore le cœur même du format BGMFK. Je pense qu’en termes de sortie 2016, il contient assez de titres, de thèmes et la qualité sonore adéquate pour rivaliser avec la majeure partie de ce qui est sorti au Gabon, sur le continent et au delà.

WAZEMUSIC : De Lille aux USA en passant par le pays, pour ton jeune âge t’as déjà un sacré vécu dans la musique, quelles sont les événements marquants de ta carrière ?

MICKY R: Je pense que le jour où j’ai compris que l’humilité faisait grandir, j’ai fait le plus grand pas de ma carrière. Donc je dirais que mon expérience à Libreville depuis un an environ est la plus marquante de toute ma carrière.

WAZEMUSIC : Dans quel kwat Micky zone-t-il ? Et quels sont ses vrais mwana mboka?

MICKY R: SixSide, Chantier Moderne (Nzeng Ayong). No new friends.

WAZEMUSIC : Merci Micky, ton mot de fin ?

MICKY R: L’humilité précède la gloire. Only God!!! S/O @wazemusic pour le soutien permanent, merci aux fans sans qui il n’y a pas d’artistes et merci à mes grands frères pour tout.

CLIQUEZ-ICI POUR TÉLÉCHARGER “SYSTEM”

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here