N’DO-MAN dézingue TRIS et CREOL par rapport à leur dernière collabo !!!

479
0

On ne s’attendait pas à ce genre de malentendu entre ces trois acteurs de la musique urbaine gabonaise. Le clip du single « Stop COVID 19 » de CREOL, TRIS et LEXICAL FLO est venu mettre le feu au poudre. Le single en lui-même n’a rien de mauvais  c’est juste le discours du Chef de l’Etat ajouté au début du clip qui fait polémique.

D’aucuns pensent que cette séquence n’a pas sa place dans le clip et que TRIS, leur champion n’aurait pas dû accepter ça au montage. L’intéressé s’est justifié sur un direct où il avait du mal à convaincre. Il appelait à ne pas aller dans les extrêmes, ne pas verser dans l’émotion tout en y ajoutant quelques propos peu élogieux envers ses fans « je parle aux maboules », « les gens sont bornés » etc…

Le rappeur de la structure AMG s’est plutôt exprimé avec beaucoup d’arrogance, en bon apprenti philosophe, il distribuait des proverbes à tout va. Ce que l’on peut retenir en gros dans son direct c’est que le sage montre la lune mais l’idiot regarde le doigt.

N’DO-MAN, à son tour, a fait deux directs en guise de réponse. Le rappeur d’AFRICADREAM appele TRIS à assumer ses actes, à ne pas être hypocrite car cela le rattrape aujourd’hui. Il est souvent le premier à taxer de vendus tous les artistes qui ont toujours fait des prestations pour les politiques, aujourd’hui SOSS MUTEMA est tombé dans les mêmes travers.

Selon N’DO-MAN, le rappeur TRIS prétend n’avoir pris aucun cachet, il chantait pour la bonne cause. Cependant, il trouve sa bonne foi assez surprenante. Il est bien difficile pour un rappeur activiste de la nouvelle génération de faire un « featuring gratuit avec le Président ».

L’auteur de « Ma beauté » a été un peu plus dur avec son ancienne potesse, il n’a pas du tout apprécié les injures, il prétend même avoir écrit plusieurs chansons pour CREOL et cette dernière n’a pas le droit de le traiter de tous les noms d’oiseaux sur la toile.

En bon psychologue, l’artiste N’DO-MAN a laissé plusieurs sous entendus entre lui et CREOL que seuls ceux qui savent lire entre les lignes peuvent avoir la quintessence.

Si nous devrions donner notre avis sur cette polémique, le staff chargé de la communication de TRIS n’a pas été à la hauteur dans la gestion de ce Bad buzz. Lorsqu’un bad buzz comme celui-ci éclate , ils devraient trouver des bons moyens de communication pour endiguer la polémique.

Laisser TRIS s’empresser de répondre aux critiques, déverser sa bile dans les directs n’a pas été une bonne idée car à la fin on n’a retenu que des propos qui n’honorent pas son statut. TRIS avait deux solutions à ce sujet : soit il s’excuse devant son public car il n’est pas responsable du montage vidéo, soit il assume clairement sa position comme le demande N’DO-MAN mais il n’a fait ni l’un ni l’autre. Maintenant, l’histoire retiendra, selon N’DO-MAN, que TRIS a fait un featuring avec le Président Ali BONGO.

Donne ton avis

Acteur social, passionné des langues , des cultures urbaines et des Technologies de l'Information et de la Communication.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here