N’DO-MAN : « Je n’ai jamais évolué dans l’ombre de NG BLING »

340
0

Rappeur et fonctionnaire, il porte aussi l’étiquette de Don Juan à ses moments perdus. Il est désormais le dernier des Mohicans du label AFRICADREAM. L’artiste N’DO-MAN a bien voulu se joindre à nous cette semaine afin d’édifier les fans sur sa situation à AFRICADREAM, sur ses projets avenirs, ses nouvelles orientations artistiques et surtout faire le point sur sa carrière d’artiste Afro Pop.

WAZEMUSIC: Bonjour N’DO-MAN ravis de t’avoir parmi nous pour cette interview. Pour commencer qui est N’DO-MAN ?

N’DO-MAN: Bonjour à vous, le plaisir est partagé. Alors, N’DO-MAN est un artiste hip hop/afro pop, auteur-compositeur, producteur et entrepreneur. Sans oublier que l’artiste que je suis porte aussi une veste de fonctionnaire en dehors du monde musical.

WAZEMUSIC: Tu es actuellement signé chez AFRICADREAM, quels sont tes meilleurs moments avec ce label ? Quelles sont les difficultés que tu as traversé pour en arriver là ?

N’DO-MAN: Bien, mes meilleurs moments avec AFRICADREAM sont les journées et les nuits passées en studio. Parce que pour moi, c’est d’abord l’amour de la musique qui nous a tous réuni et le reste vient après.

Et avec AFRICADREAM, je n’ai pas eu de  difficultés. Juste quelques soucis au niveau des validations des projets, lorsque tout le monde n’est pas d’accord sur les choix dans un projet, ça ralentit forcément le business.

Par contre les difficultés j’en ai eu après mon départ du label AFJ. Et à l’époque, ça a été très compliqué puisque je ne maîtrisais pas encore les rouages de l’Entertainment gabonais. Aujourd’hui, je crois que je suis assez rodé car j’ai beaucoup appris avec le temps.

WAZEMUSIC: N’DO-MAN a longtemps évolué dans l’ombre du rappeur NG BLING, aujourd’hui il est le porte étendard du label comment s’est passé le passage de flambeau ?

N’DO-MAN: Je veux être claire sur ce point , N’DO-MAN n’a jamais évolué dans l’ombre de NG BLING.  Je pense qu’à un moment de la vie il faut avoir des priorités. Lors de mes débuts à AFRICADREAM, ma priorité était de finir mes études et avoir mes diplômes pour m’assurer un avenir en confiance.(rire)

Voilà pourquoi je n’avais pas assez de temps pour les projets en studio. Pendant que les autres bossaient en studio, je bossais pour avoir ma Licence et mon Master. Désolé pour ceux qui ont longtemps attendu mes projets solos. Maintenant je suis libre et vous pouvez compter sur moi pour la suite.

Pour le passage de flambeau, je ne sais pas si on peut le dire ainsi, mais une chose est sûre on a tous, un moment donné, été confronté à certains faits et à des cas où les choses évoluent naturellement lorsqu’on se met véritablement au travail.

Aujourd’hui, il est bien vrai que NG n’est plus à AFRICADREAM ,mais je pense que chacun se bat de son côté. Nous sommes tous des jeunes travailleurs et nous méritons que les choses avancent pour nous quelque soit le label où nous sommes signés.

WAZEMUSIC: Quels sont les rapports que tu entretiens avec tes anciens camarades du label ?

N’DO-MAN: Bon, je dirai que ça fait un moment que je n’ai pas échangé avec NG et BOB DAN. Je suis juste constamment en contact avec BOB STARR et T.BOOL. Et avec les gars de COLLECTIF PEOPLE, on n’a jamais été vraiment très proche.

Je trouve que c’est déjà bien que chacun évolue et se bat de son côté. Je « nous » souhaite bonne chance à nous tous car nous avons ce qu’il faut pour nous en sortir. Dieu nous a donné ce talent et je pense que c’est pas par hasard.

WAZEMUSIC: Ton album « Roi Salomon » est sorti il y a quelques mois, peux tu nous faire un bref bilan ?

N’DO-MAN: Le bilan est plutôt bon car je pense que je fais partie des artistes gabonais qui gèrent le mieux la situation actuelle et ça c’est grâce à la sortie de l’album un mois avant l’expansion de la pandémie du COVID-19. Au passage on a réussi à avoir deux titres (« Sans thème » feat MHL, GARÇIN et « Comparaison ») sur le hit parade « hip hop 10 Afrique » de TRACE URBAN et ce n’est pas mal.

WAZEMUSIC: Tu es en se moment en studio pour un autre album, a quoi les fans doivent-ils s’attendre ?

N’DO-MAN: La partie studio est quasiment bouclée. Juste que la situation actuelle ne nous permet pas de sortir un autre album aussi vite. Nous sommes dans l’obligation d’attendre que tout rentre dans l’ordre. Je dirai que les fans devront se préparer à écouter des titres hip hop comme afro pop. Je crois que tout le monde se retrouvera dans cet album.

WAZEMUSIC: N’DO-MAN a collaboré avec l’artiste NDONG MBOULA dans le single « Elone 2.0 » , quels sont les dessous de cette collaboration ?

N’DO-MAN: Le feat avec NDONG MBOULA s’est passé naturellement. L’équipe a contacté Le phénoménal NDONG MBOULA pour une collaboration et l’ancien n’a pas tergiversé il a accepté de collaborer avec nous directement…

WAZEMUSIC : Quels sont tes projets avec AFRICADREAM ?

N’DO-MAN: Avec AFRICADREAM on continue sur la même lancée. Nous avons d’abord l’album à sortir puis il y’aura d’autres projets studio mais nous ne pouvons pas encore communiquer dessus.

Avec AFRICADREAM tout se passe bien. Je suis encore signé chez eux même si je suis entrain de mettre sur pied ma structure HOVA GANG dont je suis cofondateur avec MHL. Il y’a des surprises aussi de ce côté, cette fin d’année HOVA GANG is back.

WAZEMUSIC: Comment vois-tu le game boma actuellement ?

N’DO-MAN: Quand je regarde combien de fois notre génération est entrain de se battre pour émerger, je pense qu’on est sur le bon chemin. Nous avons juste besoin d’un peu de temps.

WAZEMUSIC: Merci N’DO-MAN un mot pour les fans ?

N’DO-MAN: C’est moi qui vous remercie pour l’invitation. Pour mes fans je n’ai pas grand chose à dire juste inviter le public gabonais à consommer encore plus gabonais, acheter notre musique sur toutes les plateformes d’écoute car c’est la meilleure façon de nous apporter du soutien dans ce qu’on fait. Que Dieu nous guide tous et que la joie inonde nos maisons.

Donne ton avis

Acteur social, passionné des langues , des cultures urbaines et des Technologies de l'Information et de la Communication.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here