Accueil Chroniques PSYKO la révélation du beatmaking gabonais.

PSYKO la révélation du beatmaking gabonais.

1008
0
PARTAGER

Beatmaker signé chez The Node Music, Psyko ne cesse  de faire parler de lui. Depuis six mois , il inonde la musique urbaine gabonaise de ses prods. La nouvelle recrue du label le plus prolifique du pays s’est facilement adapté aux tendances musicales locales et internationales.

Du rap au  beatmaking.

De son vrai nom PAMBOU Stéphane, il commence sa carrière en tant que rappeur. Il se distinguait des rappeurs de sa génération par le fait que ce dernier ne rappait pas seulement  sur des mixtapes mais aussi sur des mélodies  issues de son  inspiration propre. Le talent de beatmaker sommeillait en lui pendant qu’il affutait ses armes dans le  rap.

N’ayant aucune connaissance dans la composition, Psyko découvre FL Studio en 2008 au studio Génération 80 chez WILMO mais ce dernier n’y prête pas attention car, pour lui, seul le rap était son champ de prédilection. Soucieux de rapper désormais  sur ses propres mélodies, Psyko va  se tourner vers la composition en 2010 au sein du studio Baobab. Il fit la rencontre de BIG DO et KEB qui lui apprirent les rudiments du logiciel FL STUDIO.

Après une formation de six mois, Psyko sort sa première production intitulée « on sait le faire ». Cette prod était un sample du single de Don choa « le sud le fait mieux » et du single de The Game « hate it or love it » ft 50 cent. Cette prod a ouvert une brèche à Psyko dans le monde du beatmaking. Il intégra ainsi le studio Baobab en qualité de rappeur – producteur.

Quelques temps après Psyko quitta le studio Baobab pour renforcer l’équipe de FILI RECORDZ, un studio situé au quartier derrière l’école Normale. Toujours en quête de nouveaux challenges, le nouveau producteur décida de quitter FILI RECORDZ pour rejoindre MS.COM (la Maison du Souvenir).

Fritz, l’un des producteurs de The Node Music écoutait ses productions à la radio mais ne savait pas qui était à l’origine. Il demandait  à le rencontrer à plusieurs reprises cependant les artistes qui connaissaient Psyko ne voulaient pas nouer le contact avec le producteur.

C’est  Hadji Le Pèlerin qui, lors d’une séance de travail chez Fritz , a remis le numéro du Producteur. Ainsi, à la minute qui suivait, Owoninho entra en contact avec lui et  quelques jours après, Psyko intégra le studio WE UP GRADE. Sa promotion à The Node Music eut lieu après la validation de sa prod pour l’artiste Magasco.

Il ajoute ceci concernant cette prod « ma meilleur composition pour le moment, celle que j’apprécie le plus, c’est blessing de Magasco qui va bientôt sortir. Pourquoi Blessing ? Pour deux raison : la première c’est après avoir composé le beat de cette chanson que j’ai intégré The Node Music car WE UP GRADE c’est le studio et The Node c’est le label. A l’époque je ne travaillais que pour WE UP GRADE. Alors après avoir composé blessing j’ai intégré The Node. La deuxième raison est que blessing c’est ma première prod à l’internationale Magasco est le tout premier artiste internationale que j’ai produit avant J-Rio et c’est soulageant lorsqu’un artiste de sa catégorie valide ton travail en moins de trente secondes, t’encourage, prend des photos avec toi ça soulage vraiment. ».

 Psyko the beatmaker.

Sous la protection de Fritz et ses amis, le jeune producteur bien qu’ayant une certaine expérience dans le domaine, va se perfectionner dans le métier aux cotés de ses paires et former le noyau dur du label The Node Music.  Il accumule des hits avec les artistes du label  tels que J-Rio avec les singles « give me your love », Vicky « donne tout », « plan B ». Et d’autres hits avec les artistes indépendants. Nous avons les singles « il m’a relevé » de Sean Bridon, «  tu bombes dans quoi »  de Ben Laruz, « approbation » de Dorcelle.

Cette année semble être l’année de Psyko. Son travail n’a pas tardé à produire des fruits en si peu de temps  et ce sont les dirigeants de The Node Music qui se frottent les mains.  La confiance que lui accordent ses paires est certainement un atout au  bon travail. Ces six derniers mois, Psyko a été le producteur le plus prolifique du label.  S’imposer au milieu des producteurs doués comme Fritz, Nix ou encore Owoninho n’est pas si facile.

Le métier de beatmaker ne s’improvise pas. Psyko a un don qui sommeillait en lui il a su le réveiller à travers sa passion pour le rap en particulier et la musique en général. Son label a su entretenir le jeune talentueux afin qu’il puisse éclore et sortir de l’ombre.

Nous louons la cohésion au sein de la structure The Node Music. Néanmoins nous veillons sur l’évolution du jeune producteur, ses relations avec l’équipe et les artistes. C’est une organisation humaine qui a une certaine hiérarchie à respecter. cependant nous craignons que des égos ne surgissent, que des dissensions internes entre producteurs ne viennent enrayer le bon fonctionnement de la machine. Nous restons optimistes quant à la longévité du label.

Ce dernier  gagnerait à bien aménager ce jeune talent qui ne cesse de gravir les echelons dans le game. Il arrive déjà à certains internautes d’écouter les sons gabonais en ligne et lorsqu’ils entendent « Psyko the beat maker « , ça clic sur telecharger automatiquement. Dans les snacks, lorsqu’on est à la dernière tournée et que le son passe,  quand on entend en fond sonore « Psyko the beat maker  » il y a une autre tournée qui sera improvisée.

PSYKO a convaincu les différents acteurs du showbiz gabonais et pour ça on lui dit bravo l’artiste !

Ses productions :

“J-RIO – GIVE ME YOUR LOVE(cliquez-ici)”

“VICKY – PLAN B (cliquez-ici)”

“AUTOCHTONE DU GHETTO – COSTARD IRREVERSIBLE(cliquez-ici)”

“AUTOCHTONE DU GHETTO feat. SHADM OVONO – Ma Wokh Oson (cliquez-ici)”

“BOB SATR – ZAYAH (cliquez-ici)”

“DORCELLE – APPROBATION (cliquez-ici)”

“MOON TIENS MOI LA MAIN (cliquez-ici)”

Donne ton avis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here