ROD NZENG – LTT (Light The Torch)

1440
0

LTT(Light The Torch) 1ere couplet

Bwekaye/ aye ca caille/
Il parait que ca déraille/ d’okala aux akayes/
Le phœnix a déployé/ ses ailes pour nettoyer/
Le sentier pour que vous puissiez voir ce en croyez/

Le corps de garde est dans le noir il faut allumer la torche indigène/
La force de nos gènes/ l’écorce et la sève qui les gênent/
Faya burn keep the faya burning/
Stop ton pitching shut nyabinghi is running/

Quand il y a carence de carburant tout le quartier se wazz/
On est a base/ la SEEG peut nous taper les blase/
Afame/ c’est la flamme de kham/ qu’homme femme réclament/
Les profanes acclament/ les infâmes crament/

Sans condition sa combustion opère dans l’espace/
Infra rouge ultra violet a moine ne teste pas/
Le feu que même l’océan déchainé n’arrête pas/
Les cieux reconnaissent le vieux rugissement du chef/

Qui tourne le dos a la lune en insinuant être aveugle/
Les stimulants de l’ignorance ne veulent pas la voir a l’œuvre/
Mais leur désire sombre / par la danse de l’ombres/
Ils se disent opposant or ils sont la pour faire le nombre/

2eme couplet

Zim zima we got the key of your bima/
Les bizima en final yima la coupe aux les nima/
Ma tactique est mathema/ tic capte la thema/
Tic tacle avec tact ta parole d’etema/

Grève dans tous les secteurs/ les nerfs des directeurs/
Aussi tendus que les étudiants qui séquestrent le recteur/
Ces sectaires espèrent qu’on se perde/ mais
Tu sais qu’on est a 1 080 000 000 de kilomètres heure/

Les salles de classe manque de table banc/
Leur intronisation ne manque pas de tabliers et de gants/blancs
Soumission/inondation/
L’éducation s’agenouille devant la démission/

Malgré l’embouteillage/ et les nids de poules qui mine le paysage/
Nos mini route deviennent des pistes d’atterrissage/
C’est pourquoi l’okoume secoué/ court au secours
De la foule/ coupée de la source/ du souffle qui éblouit les edoungue/

3eme couplet

Abracadabra Elle vous sort des ténèbres et de leur cachot/
Avec le même briquet qui sert à allumer le catcho/
Ca chauffe dans le pivot/ les fausses promesses sont en tas de cendre/
Falsifiée est l’ADN présidentiel/

Les eaux du komo abrite des pirana/
Les rappeurs homo ont les monstru comme rhianna/
La gifle du gorille corrige les conneries de la reme/
La torche adopte l’hostilité face a l’obscurité/

Leur kwat fia /ya plus la pia/ et leur mafia a mal froid/
Pharaonique est la façon dont j’attache mon raphia/
Lord accorde miséricorde pour ces malfrats/
Refugier de guerre Biafra/

Light it up allumes ton cerveau/Kamite
Les génies ont travaillé ma plume au berceau/
Belle majestueuse elle brille de 1000 feu/
Les envieux et vampireux l’admire a mille lieux/

Ref: Light the torch*6 light it up*2
Allumez le feu et gardez le allumé *2
Allumez le faya et gardez le allumé *2

publié le 21/12/2014

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here