Y a-t-il trop de « haineux » dans le hip hop gabonais ?

348
0

La problématique posée dans ce pamphlet est assez récurrente, l’auditeur devrait être objectif et soutenir dans la moindre mesure l’artiste, au lieu de verser une sorte de haine viscérale envers ce dernier. Chacun va de son commentaire et donner son avis n’est pas forcément signe de jalousie ou d’animosité envers les artistes car ils doivent tous s’attendre à la critique, on doit bien être d’accord. Mais malheureusement on observe certaines familiarités qui, parfois, nous laissent sceptiques.

L’ARTISTE EXPERT EN HIP HOP GABONAIS.

Avec tous les experts en matière de hip hop et de rap qu’on a dans le milieu et sur la toile (de grands connaisseurs, chroniqueurs, experts approfondis), il devrait sans doute avoir les plus grands albums de rap de tous les temps au Gabon, tellement ces gars connaissent le rap et maîtrisent tout.

Ces experts sont les plus présents virtuellement et en les lisant on peut se dire que le jour où on écoutera un de leurs titres, on ne va pas en revenir tellement ce sera « jouissif »… Mais résultat des courses :

-Soit on écoute et limite on saigne des oreilles en frôlant un AVC, tellement le son est approximatif et reste une totale déception par rapport à son annonce tonitruante (la dernière tuerie arrive… vous n’êtes pas prêts…  lourd de chez lourd).

-Soit le mec est inexistant sur le terrain. Il n’a rien fait, aucun titre, aucune prod (du moins aucun titre qu’on ait entendu). Comme aurait dit un grand « philosophe » humoriste ce sont des « rienneux ».

LE FANATIQUE UN PEU TROP AVENANT.

Maintenant, on conçoit clairement qu’un fan de hip hop donne son point de vue au sujet d’un album, d’un titre ou d’un clip. Qu’il décortique et ressorte ce qui lui a semblé fort ou faible, ce qu’il aurait voulu entendre etc… on comprendra donc que c’est assez subjectif et qu’il a le droit comme tout autre de partager sa subjectivité quand bien même cela pourrait choquer l’auteur ou les auteurs du dit titre ou album.

Mais lorsque cela vire à l’insulte pratiquement, que n’importe qui, sachant lire entre les lignes, remarque qu’il y a une volonté sournoise à vouloir humilier l’auteur, juste parce que ça ne plait pas à nos oreilles. Désolé, mais là c’est de la mauvaise foi et on peut se risquer à dire que le cas relève de la psychanalyse.

ET S’IL Y AVAIT UNE GRANDE DÉSILLUSION DERRIÈRE ?

Peut être qu’au fond de ce « commentateur virtuel » il y a un enfant qui a raté une pseudo-carrière dans le rap et souhaite masquer sa frustration, vis à vis de son échec cuisant, en voulant rabaisser les autres pour qu’ils soient tous, dans l’imaginaire général, à son niveau, c’est à dire celui d’un perdant honteux.

Ainsi, comme l’avait dit quelqu’un « Quand tu n’aimes pas, n’écoute pas et puis c’est tout ». On ne fera pas un débat sur le sujet, chacun à sa perception des choses et il est impossible d’enchainer la pensée d’un individu.

Laissez vos avis en toute sincérité :

-Si vous êtes ce fan de hip hop qui sait donner son avis objectivement sans vouloir insulter ou rabaisser ou exister virtuellement en cassant du sucre sur le dos de certains artistes TAPEZ 1

-Si vous êtes dans l’autre cas, celui de la vindicte populaire TAPEZ 2

Auteur invité : Do L’Alchimiste

Donne ton avis

Passionné de musique et de TIC, avant-gardiste dans la diffusion des contenus ; milite pour la musique urbaine gabonaise.

Réagissez à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here